Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2018

L'oratoire des vents

Résultat de recherche d'images pour "Heini Turunen"

Heini Turunen

 

  Il y avait une trentaine d'années que j'étais mort, et je commençais à me sentir un peu anxieux.

M.Twain

 

     Miss Sing suivait les sinueuses tripes d'architecture secondes recouvrant la salive solide du Comment originel qui devait l'emporter; dans l’imaginaire horizontal des forces mentales du plein Révélé-Caché, les boucles de champs réflexifs dissimulaient les corollaires du verbe de tâches spirituelles aveugles ; l'astre pétrifié déversait la miteuse clarté sur la marche relative de Miss Sing évoluant tautologiquement en vertu du souvenir d'elle poursuivant au ralentit, l'Hydrogénation moléculaire des quatre éléments de Traverse, qui permettent de transbahuter l’enveloppe atomique sur l'autre ride des Représentations; Charron le psychopompe organe de l'imprévue, y filasse les coordonnées sans retour des données inconciliables, la synthèse sporadique des efforts vains, y dure éternellement et retissent son âme de fibres miraculeuses que pigmente l'obscure lueur du manifestement trans-parent; et au beau milieu de l'Achéron, elle se défige en un scandale et une folie qui embrassent les nouvelles réalités mixtes et ombragées de l'asile de paix ; l'insouciance la pend aux lustres sous le dévot branchage du dialogue de la reine mère des méthodologies Barrée; et l’Arcadie du squame reboota la fonction oratoire de sa sève libidinale pendant que les premières jubilations en rondes astrologiques descendaient des états égarés du royaume d'amPére en dépigmentation. L'immense fleuve de logorrhée se substantive sous l'effet de cette opération chimique qui change le prosaïque en phénomène émerveillé; et son précipité douche le cœur d'une pointe d'indicible intuition qui rassemble toutes les pensées de la flore volante dans ce nouvel espace diacritique du don excellent et parfait.

08/03/2018

L'abbation universelle

Résultat de recherche d'images pour "Wolfgang Grasse"

Wolfgang Grasse

 

 

     Aujourd'hui neige ma ration de conte dans le suintement des événements plausibles ; tout sonne faux dans le passage ouvert aux possibilités liées par un étroit étirement. L’entonnement verbeux du show bide précède de sa pelure de vers osseux, le concert de moelles blanchies a la proximité fondamentale du crédit accordé au temps; l'impasse appelle les naines blanches incorporelles qui fomentent leur propre perte; elles ne peuvent se relire, alors elles se multiplient, se doublent, se présupposent une crainte discordante qui leur semble un feu, mais qui, réellement fait du verbe un néant pendant que sa jouissance catacombe d'essieux ainsi désignés. Selon la myopie de la solubilité du verbe dans l’aléatoire risqué du temps, l'effondrement apparent de sa chute d'accord diminué, témoigne d'un redressement du ton qui transcende l'étang. Ah la belle crapaudière aux accents de soupière qui rassure ! La belle hypotypose du rouet des taquins ! Les coup surs des voyants étouffent sous le piaillements des tâtons ! Ah la belle geôle probabiliste, la lente cuisson a l'étouffée des surs instants de gamme léchant du bout des flammes l'ut majeur! La hutte est délabrée, la tente rendue aux vents ! Courrez aux quatre coins de l'insensé ! Cherchez vainement ce qui ne se peut trouver même en grattant ! Questionnez les grelots de l'ordre ambulant ! le remède au faux règne s’étend au repentir! Le mensonge a tout absorbé du risque et de la crainte qui croassent ! Ah la sainte crapaudière par ou il faut passer, la tromperie acquiesce au dévoilement de sa supercherie ; Ah la belle méthode apocalyptique ! l'esprit recroquevillé sur son erreur attend ! Il attend que le mensonge cède, qu'il se trahisse en lui prétend consentement ! Courrez ! gobeurs de cailles vers le grand tremblement de cotes thoraciques et que la faute en se résorbant, vous retrempe la moelle dans un grand éclatement de saine lucidité chavirant vos entailles vouées a la félicité éternelle!

07/03/2018

Abc

Résultat de recherche d'images pour "Ryan Daffurn"

Ryan Daffurn

 

 

Quelle espérance de vie donnez-vous a la vérité sur terre ?